« Retour

Bâtir sa qualité de code avec les ateliers craft de Themis

Si les logiciels étaient des personnages de la mythologie grecque, SonarQube serait sans doute Cassandre. De même que cette princesse troyenne ne trouvait jamais d’oreille attentive à ses prophéties, il existe des instances SonarQube qui besognent vaillamment sur des serveurs oubliés, sans que les innombrables défauts qu’ils identifient ne soient jamais étudiés.

Bonne nouvelle, des solutions existent ! Et Themis, l’outil phare de la société ProMyze, offre bon nombre de fonctionnalités permettant d’animer de manière agile et collaborative ce sujet glissant qu’est la qualité de code. Dans cet article, nous parlerons en particulier du tout nouveau module de l’applicatif, les Ateliers Craft. Un module qui a été testé par Testeum, mais c’est une autre histoire !

Les Ateliers Craft, comment ça marche ?

Les Ateliers Craft se présentent un peu comme des salles de travail numériques dans lesquelles on peut entrer et sortir à sa guise. La collaboration s'y déroule de manière asynchrone, selon une fréquence déterminée (mensuelle ou hebdomadaire).

Que se passe-t-il dans ces ateliers ? Quelques fichiers, par défaut les 5 ayant été les plus modifiés récemment, sont posés sur la table. Chaque participant effectue une revue de ces fichiers, et met en exergue les passages qu'il trouve les plus exemplaires, ou au contraire les plus risqués. Pour ce faire, par un système de drag'n'drop, on associe les bouts de code à des étiquettes correspondant à des bonnes pratiques.

A la fin de la session, un bilan de l'atelier est dressé. Les extraits sélectionnés par les participants peuvent être conservés afin d’illustrer les bonnes pratiques de manière pérenne.

Comment sont déterminées les bonnes pratiques ?

Quelques bonnes pratiques généralistes et consensuelles sont proposées par défaut par Themis. Il est possible de les supprimer, et surtout d’en ajouter de nouvelles : celles propres à notre organisation.

A vous de formaliser par exemple si l’anglais, le français voire le franglais sont à privilégier dans le nommage, et de créer une bonne pratique intitulée, disons, “Respect de la langue”. Au sein d’un atelier craft, vous aurez ensuite la possibilité de placer l’étiquette de bonne pratique “Respect de la langue” juste au-dessus de la méthode getSizeListeElements() présente dans un fichier, pour indiquer si c’est un bon nommage ou non.

Facteurs de réussite

Votre équipe est déjà sensibilisée à l’esprit de Software Craftmanship ? Vous devriez vous régaler. Dans le cas contraire, il est important de garder à l’esprit que le but de Themis est de construire collectivement, et dans un esprit de confiance et d’humilité, la qualité de code de son organisation. Sa vocation n’est pas de permettre de pointer du doigt les fauteurs de bugs. Ce sont des Ateliers Craft, pas Cafte… Chaque personne contribue via son expérience personnelle, son parcours, ses connaissances techniques, et tout le monde interagit ensemble. Les Ateliers sont des sessions à ritualiser dans les équipes, il est donc important, surtout au démarrage, que des personnes soient identifiées comme des leaders sur le sujet pour créer et animer les premiers ateliers.

Conclusion

Nous avons beaucoup aimé découvrir Themis. La convivialité de l’expérience et la possibilité de personnaliser les bonnes pratiques sont des atouts très intéressants. Ca donne envie de s’y mettre, en complément des autres fonctionnalités de Themis, comme les plans d’actions automatiques et les suggestions personnalisées qui facilitent la mise en oeuvre d’une stratégie d’amélioration continue.

La gamification de la gestion de la dette technique identifiée par SonarQube (entre autres) est également une partie qui nous intéresse beaucoup.

 

Aaaaah on les veut toutes !!!!!!

Au fait, pour finir, saviez-vous pourquoi personne ne croyait Cassandre ? Apollon, qui lui avait donné son précieux don de prophétie, espérait de sa part quelque remerciement grivois. Comme elle refusa, vengeur, il lui cracha dans la bouche (beurk). Un crachat qui lui ôta toute capacité de persuasion. Si Themis, déesse de la justice, avait été dans le coin, elle aurait peut-être rappelé les rudiments du consentement au capricieux Apollon… et rendu la parole à Cassandre. La boucle est bouclée !

La semaine prochaine, nous resterons avec ProMyze, qui répondra à quelques question sur les Ateliers Craft. N’hésitez pas à en poser en commentaire d’ici-là !

Crédit images

Lego computer, Matt Brown

Cassandre, peinture d’Evelyn de Morgan, 1898

ProMyze

Un avis ? Un commentaire ?

Cet espace est pour vous.