« Retour

Les 7 principes généraux du test logiciel illustrés par la pandémie

A l’heure où cet article est publié, une partie importante de la population mondiale vit confinée. Le coronavirus est de toutes les conversations, il modèle notre quotidien et habite nos pensées à tout moment. Difficile de relire les 7 principes généraux du test logiciel sans que le parallèle avec la situation actuelle ne saute aux yeux…

Cet article est aussi l’occasion pour toute l'équipe Hightest de vous souhaiter bon courage en cette étrange période, où que vous soyez.

Les tests montrent la présence de défauts

Sur un million de dépistages, 1 dépistage positif suffit à signifier que le virus est encore là. Cependant, si tous les dépistages sont négatifs, cela ne signifie pas que le coronavirus a disparu de la population globale.

Les tests exhaustifs sont impossibles

On ne peut pas dépister simultanément 7 milliards d'êtres humains et analyser toutes les surfaces potentiellement infectées du monde entier. Par ailleurs, d'autres tests seraient envisageables : vérifier la présence du virus dans l'air, vérifier tous les animaux pouvant en être la source, tester la transmission sur les pingouins...

Tester tôt

Dépistage rapide ➔ prise en charge rapide ➔ contagion mieux maîtrisée. Ce principe a été mis en application avec succès à Singapour. Les Etats-Unis au contraire ont montré le contre-exemple.

Regroupement des défauts

Certaines zones géographiques sont beaucoup plus touchées que d’autres, comme l’indique cette carte.

Paradoxe du pesticide

Sur une population d'un million de personnes, si on dépiste à chaque fois les 100 000 mêmes personnes, on risque fort de passer à côté de malades.

Les tests dépendent du contexte

A l’heure actuelle, il ne serait pas pertinent de faire dépister les astronautes de retour de l'ISS.

L'illusion de l'absence d'erreur

Jeudi 19 mars en Nouvelle-Calédonie, nous étions rassurés : nous pensions qu'il n'y avait aucun cas parce aucun n’avait encore été détecté ; en réalité, il y en avait déjà 2.

Nous souhaitons encore bon courage à toutes les personnes qui nous lisent ainsi qu’à leur entourage personnel et à leurs collègues. Prudence avant tout.

Crédit image : benjamint444

Un avis ? Un commentaire ?

Cet espace est pour vous.